• Hardcover – 256 pages
  • Publisher: Editions Alternatives (Gallimard Group)
  • Language: French
  • Size: 28cm x 22cm
  • ISBN: 978-2072777035

       Released in October 2018 under « Jonk ».

       Préface de Nicolas Laugero Lasserre
       Directeur de L’Icart (L’école du management culturel et du marché de l’art)
       Président d’Artistik Rezo
       Fondateur d’Art42

Ce livre présente le travail en friche de 26 artistes de la scène street art et graffiti actuelle, classés de A à Z,  et du rapport particulier qu’ils entretiennent avec ces bâtiments abandonnés.

« Wastelands invite le lecteur à voyager dans les territoires ignorés de l’art libre ! Les superbes photographies de Jonk, rendent un vibrant hommage à ces œuvres étonnantes, réalistes ou abs­traites, où la nature et l’usure du temps ont toujours leur mot à dire. »

A travers les œuvres d’Alëxone, Beerens, Caligr, Djalouz, Ecloz, Fabien Del aka La rouille, Gonzalo Borondo, Hopare, Itvan Kebadian, Jace, Katre, Logick, Mouarf, Nineta, Opéra, Plotbot Ken, Qbrick, Roa, Ale Senso, Miles Toland, Uber, Vegan Flava, WAR!, Xkuz, YZ et de Zoo Project, une dizaine de nationalité sont représentées avec des photos prises dans 26 pays.

Extrait du livre:

« Strati di polvere, scale diroccate, pareti sgretolate e rampicanti cresciuti a dismisura. È il fascino degli edifici abbandonati, in grado di offrire agli street artist infinite possibilità di sperimentazione. Lo dimostra Wastelands, progetto fotografico del francese Jonk che ora diventa un livro. » La Lettura / Corriere della Sera

« Le prolifique photographe Jonk sort un troisième ouvrage qui présente une nouvelle série à la fois brute et subtilement poétique. » Fubiz

« Grand Cru. La rencontre de l’urbex et du street art. Dans un joli format à l’italienne, cet abécédaire répertorie vingt-six peintres actuels adeptes de friches abandonnées. Dans des décors sauvages, un beau recueil d’œuvres cachées. » Télérama

« Un magnifique ouvrage qui nous en met plein les yeux! » Miss Acacia

« Les superbes photographies de Jonk issues de 26 pays, rendent un vibrant hommage à ces oeuvres étonnantes, réalistes ou abs­traites, où la nature et l’usure du temps ont toujours leur mot à dire. » Sabine Bledniak, Directrice des Editions Alternatives

« Jonk, chasseur de sites hors du temps, livre une sélection de ses plus belles virées et rencontres en terra incognita : des fresques qui dialoguent avec l’architecture et l’histoire. » Le Monde

« Jonk est un personnage fascinant! » Nicolas Laugero Lasserre, Directeur de L’Icart (L’école du management culturel et du marché de l’art)

« Porté par sa passion, Jonk ne tient pas en place. » Stuart, Urban Art Magazine

« To już kolejny projekt fotografa i zapalonego podróżnika, Jonathana Jimeneza (aka Jonk). Na początku swojej drogi robił zdjęcia miejscom opuszczonym i zapomnianym przez człowieka, a o których przypomniała sobie matka natura. Teraz pokazuje miejsca, o których człowiek wydawałoby się, że nie pamięta, ale to nie tak do końca… W końcu te graffiti ktoś wykonał. I słusznie! Zobaczcie wyjątkowe zdjęcia Jonka! » Kultura.pl

« Wastelands, le livre qui magnifie l’urbex, la photo et le graffiti. Un très beau moment d’évasion, à découvrir! » Streep

« Jonk ha viajado por distintos países de Europa visitando lugares abandonados que han resucitado de su olvido gracias al trabajo de 26 artistas del grafiti. El resultado es un proyecto excepcional que se traduce en un nuevo libro llamado Wastelands. » 20 minutos

« Wastelands trace le trait d’union entre les explorateurs urbains d’un côté et les artistes de rue de l’autre. Les œuvres mises en avant dans cet ouvrage se méritent, elles se cachent à l’abri des regards dans des zones abandonnées. » Beware

« Jonk, l’un de ces chasseurs de site hors du temps, livre une sélection de ses plus belles virées et rencontres en terra incognita : des fresques qui dialoguent avec l’architecture et l’histoire. Son choix se décline en abécédaire, abondamment illustré, de graffeurs et street-artistes internationaux du Français Alëxone Dizac à Zoo Project.  » Le Monde

« Bien qu’il constitue l’un des champs les plus fertiles du graffiti, l’urbex, déployé dans les friches et lieux abandonnés, demeure peu documenté. Jonk s’attèle à présenter le phénomène dans un « coffee table book » richement illustré. L’ouvrage s’inscrit dans la continuité des beaux livres de street art. » L’Oeil / Le Journal des Arts

« Le choix de la rédaction ! Ce livre possède deux grandes qualités : la première est d’avoir réussi à montrer le lien quasi charnel entre le terrain vague, la friche, l’usine abandonnée ou encore l’entrepôt désaffecté et le graffiti ; la seconde dans l’approche intelligente de Jonk, photographe et amateur d’Urbex. Une vingtaine d’artistes d’horizons divers parlent de leur travail dans les friches et du rapport particulier qu’ils entretiennent avec ces lieux abandonnés. Les images sont d’une grande qualité et permettent au lecteur de mieux comprendre les propos de ceux qui pratiquent ces lieux à des fins artistiques. Un ouvrage à lire et à conseiller pour ceux qui voudraient aller plus loin dans la compréhension d’une pratique, l’Urbex, et d’une discipline artistique, le graffiti (ou le street art)… » Paris Tonkar

« Vingt-six artistes, un photographe : dans Wastelands, friches et graffitis se découvrent sous l’objectif de Jonk. De A à Z, de l’Allemagne à la Roumanie, une explosion de couleurs à l’épreuve du no man’s land, entre nature et usure de l’architecture. Plus qu’un panorama d’œuvres puissantes et de sites cachés, Wastelands est une exploration de la relation qu’entretiennent, chacun à leur manière, les artistes avec la friche »  Architectures à vivre

 

Plus sur ce thème ici.